Historique

La coupe du monde de rugby fut imaginée fin 1983. L'Australian Rugby Union et la New Zealand Rugby Football Union rédigèrent chacune de leur côté une charte pour la création d'une entité mondiale du rugby, l'IRB, chargée d'organiser la compétition. L'opposition à la création de la coupe du monde venait des fédérations de rugby britaniques qui craignaient qu'elle mène à la fin de l'amateurisme. Dans un premier temps l'IRB avait repoussé l'idée d'organiser une coupe du monde en 1983, essentiellement pour éviter que cette compétition devienne une opération commerciale. À la suite des propositions faites par les fédérations d'Australie et de Nouvelle-Zélande, une étude de faisabilité fut demandée par l'IRB et débuta le 1er décembre 1984.
En mars 1985, à Paris, l'IRB décida que le premier tournoi serait organisé conjointement par l'Australie et la Nouvelle-Zélande, durant les mois de mai et juin 1987. Le vote décisif en faveur de l'organisation de la coupe du monde de rugby fut fourni par l'Afrique du Sud, bien que ce pays n'était pas en mesure alors de participer, compte tenu de la politique d'apartheid qu'il pratiquait à cette époque.
La première édition de la coupe du monde fut remportée par l'équipe de Nouvelle-Zélande en 1987. Avec des succès en 1991 et 1999, l'équipe d'Australie possède le record de trophées remportés. L'équipe d'Afrique du Sud participa pour la première fois en 1995 et remporta la coupe du monde lors de sa première participation. L'équipe d'Angleterre détient actuellement le trophée grâce à sa victoire obtenue en 2003.


Déroulement de la compétition

Depuis l'édition de 1991, cette compétition se déroule en deux phases : une phase de qualification et un tournoi final. Lors de l'édition de 1987, les seize équipes qualifiées avaient été choisies par l'IRB et par invitation.
Pendant la phase de qualification, huit ou douze (édition de 2007) places sont disputées lors d’une épreuve préliminaire de qualification.
Les huit équipes qui ont disputé les quarts de finale de l'édition antérieure sont qualifiées automatiquement pour la phase finale.
Les (douze) autres places sont disputées lors de tournois de qualifications. Trois places sont attribuées aux Amériques, une à l'Asie, une à l'Afrique, trois à l'Europe et deux à l'Océanie. Les deux dernières places sont attribuées par repêchage, entre les équipes les mieux placées mais non retenues d’une part en Europe et en Afrique, et d’autre part en Asie et en Océanie.
Pendant le tournoi final, chaque équipe affronte une fois chacun des adversaires de sa poule. A l'issue de cette première phase, les deux premiers de chaque poule sont qualifiés pour une deuxième phase à élimination directe. Le déroulement du tournoi final de l'édition 2007 est expliqué dans l'article dédié à la coupe du monde de rugby à XV 2007.


Pays organisateur

Le choix du pays organisateur est fait par un vote secret des membres de l'IRB. Le pays hôte de la compétition finale est choisi cinq à six ans avant le déroulement du tournoi final. Depuis sa création, toutes les éditions se sont déroulées dans des pays où le rugby à XV est un sport populaire, largement pratiqué. Ce sera à nouveau le cas lors de l'édition 2011 qui se déroulera en Nouvelle-Zélande.

© Copyright auteur(s) de Wikipédia - Source : Coupe du monde de rugby à XV - Cet article est sous licence GFDL